Reste à charge pour les résidents en maison de retraite

Selon une étude de la Drees, le reste à charge pour les résidents en maison de retraite est de 1850 euros par mois.

Et ceci sachant que seuls 54% des résidents ont les ressources pour faire face à cette dépense.

Dans les établissements, cette moyenne monte même à 2420 euros.

Pour financer cette dépense, environ 1/3 des gens utilisent leur épargne, 11% demandent une aide à leur entourage et 6% vendent leur patrimoine :-((

Comprendre les prix des maisons de retraite

Le prix des maisons de retraite est difficile à comprendre pour les familles. Quelle est la part du coût supportée par le résident, sa famille, une tierce partie ?

Les maisons de retraite adorent compliquer l’affaire et rendre les tarifs assez opaques pour ne pas être comparées.

Diversités des types de maisons de retraite, de statuts, de services, les aident à justifier le manque de transparence alors que la loi elle est claire.

Toutes les maisons de retraite doivent distinguer 3 postes de dépenses distincts: soins, hébergement, dépendance.

Continuer la lecture de Comprendre les prix des maisons de retraite

Les 5 types de maisons de retraite

Quand on parle de « maison de retraite », on ignore en général les différents types d’établissements de retraite qui existent.

On en distingue généralement 5: les foyers logements (Ehpa), les maisons d’accueil rurales pour personnes âgées (Marpa), les résidences-services et villages seniors, les établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (Ehpad) et les unités de soin de longue durée.

Voyons de plus près les différentes caractéristiques de ces établissements.

Continuer la lecture de Les 5 types de maisons de retraite

Le vocabulaire des maisons de retraite

Dans l’univers des maisons de retraite, les termes employés ont une signification bien précise parfois éloignée du sens commun qu’on leur donne.

A l’occasion du label GAD ASSURANCE DÉPENDANCE®, la signification précise des mots de l’univers des maisons de retraite a été mise noir sur blanc.

Voici donc le vocabulaire des maisons de retraite.

 

Accident
Toute atteinte corporelle non intentionnelle de la part de l’assuré provenant d’un événement soudain, imprévu, extérieur à l’assuré et constituant la cause du dommage corporel.

Actes élémentaires de la vie quotidienne
5 actes élémentaires de la vie quotidienne sont appréciés pour évaluer l’état de dépendance :
1 – Transferts
Passer de chacune des 3 positions debout / assis / couché à l’autre, dans les deux sens : se lever d’un lit ou d’une chaise, se coucher, s’asseoir.

2 – Déplacement à l’intérieur
Se déplacer en intérieur sur une surface plane.

3 – Alimentation
• Manger des aliments préalablement servis et coupés.
• Boire.

4 – Toilette
• Se laver l’ensemble du corps.
• Assurer l’hygiène de l’élimination. Satisfaisant ainsi à un niveau d’hygiène corporelle quotidienne conforme aux normes usuelles.

5 – Habillage
• Mettre les vêtements portés habituellement, le cas échéant adaptés à son handicap.
• Retirer les vêtements portés habituellement, le cas échéant adaptés à son handicap.

L’incapacité totale et définitive à réaliser un acte élémentaire de la vie quotidienne signifie que toutes les actions dans la définition de l’acte doivent être rendues impossibles y compris avec l’utilisation d’aides techniques adaptées.

Affection de longue durée

Les affections de longue durée sont les affections ouvrant droit à l’exonération du ticket modérateur répondant aux dispositions des articles L 322-1 et suivants du code de la sécurité
sociale et de leurs décrets d’application.
Altération des fonctions cognitives

L’existence d’un déficit cognitif sévère est appréciée par la nécessité de la personne de recourir constamment à la surveillance ou l’incitation d’un tiers pour réaliser les actes élémentaires de la vie quotidienne tels que définis précédemment. L’appréciation du déficit cognitif peut être validée par des tests complémentaires.

Assistance d’une tierce personne

Par assistance d’une tierce personne, on entend l’aide formelle ou informelle d’un membre du personnel paramédical, d’un parent ou d’un ami pour effectuer les actes élémentaires de la vie quotidienne. Cette aide peut être dispensée dans un établissement public, privé ou à domicile et ne comprend pas les simples interventions de type aide ménagère, comme les courses ou le ménage.

Délai d’attente

Période démarrant à la date d’effet de l’adhésion/souscription du contrat, parfois appelée délai de carence, pendant laquelle l’assuré n’est pas garanti en cas de dépendance.

État de santé consolidé

Un état de santé est dit « consolidé » lorsque la réduction des facultés fonctionnelles et cognitives est jugée, en l’état actuel des connaissances médicales, permanente et irréversible (sans possibilité d’amélioration significative).

Incapacité totale et définitive à réaliser un acte élémentaire de la vie quotidienne

L’incapacité à réaliser un acte élémentaire de la vie quotidienne est avérée lorsque la personne est totalement et définitivement incapable de réaliser cet acte, de manière spontanée (i.e. en dehors de toute incitation extérieure), habituelle, à bon escient, sans l’aide d’un tiers.
L’incapacité totale et définitive à réaliser un acte élémentaire de la vie quotidienne doit être réputée irréversible au moment de l’évaluation.

Maladie

Toute altération de l’état de santé de l’assuré d’origine non traumatique constatée par une autorité médicale reconnue.

Médecin conseil de l’assureur

Le Médecin conseil de l’assureur est le médecin chargé d’évaluer l’état de santé de la personne à la demande de l’organisme d’assurance. Comme tout médecin, il est soumis au
code de déontologie médicale et au secret professionnel.

Prestation de type invalidité

Cette formulation couvre l’une des pensions suivantes :
• Pension d’invalidité civile (versée par la Sécurité Sociale ou tout autre organisme assimilé) ou militaire.
• Pension d’inaptitude à l’exercice de la profession.
• Allocation adulte handicapé.
• Pension d’Accident du Travail ou Maladie Professionnelle.

Questionnaire de santé

Questionnaire complémentaire de la proposition d’assurance rempli de bonne foi par la personne à assurer, faisant apparaître tout accident ou maladie à la date de l’adhésion / souscription.
Le questionnaire de santé est adressé sous pli confidentiel au Médecin conseil de l’assureur. Il sert de base à l’évaluation du risque.

Rente

Prestation garantie versée périodiquement à l’assuré, tant que son état de dépendance est reconnu et au plus tard jusqu’à son décès.