Comment choisir une maison de retraite ?

Le problème du choix de la maison de retraite est cornélien car celui ou celle ou ceux qui choisissent ne sont pas celui ou celle ou ceux qui vont y vivre.

Les caractéristiques d’une maison de retraite que « voit » celui qui choisit ne sont pas forcément ceux qui verra ou VIVRA celui qui sera dedans ensuite.

Voici quelques conseils et caractéristiques à prendre en compte pour bien choisir la maison de retraite où vous installerez votre parent ou où vous déciderez de passer vos vieux jours.

Continuer la lecture de Comment choisir une maison de retraite ?

Pratiques trompeuses des maisons de retraite

Une fois de plus, l‘étude gouvernementale sur les pratiques commerciales des maisons de retraite a mis en évidence les tromperies nombreuses de ces dernières.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les maisons de retraite ne respectent pas toutes les règles du Code de la consommation et du Code de l’action sociale et des familles.

Or normalement, ces règles sont obligatoires pour les établissements qui hébergent des personnes âgées (EHPA), notamment les établissements qui ne sont pas habilités à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale et ne sont pas conventionnés au titre de l’aide personnalisée au logement.
Ces maisons de retraite doivent donc respecter un certain nombre de règles relatives à leurs publicités, la clarté des frais de dossier, de droit d’entrée, d’affichage des prix, le respect du taux d’évolution des prix des contrats en cours, la conformité des contrats, l’existence des clauses abusives, l’existence du Conseil de vie sociale.

Les sites internet et les publicités classiques des maisons de retraite montrent parfois des prix d’hébergement anciens.

Parfois aussi, les augmentations de prix non seulement ne sont pas notées, diffusées mais son illégales avec des dépassements importants des hausses autorisées, sans demande de dérogation ou malgré une demande de dérogation refusée.

Les livrets d’accueil sont parfois incomplets et manquent parfois de la charte des droits et libertés de la personne et du règlement de fonctionnement.

Ces 2 documents doivent normalement être remis à la personne qui intègre la maison de retraite dès qu’elle arrive.

Par ailleurs, l’enquête a relevé plusieurs cas de contrats non signés et pourtant considérés comme conformes.

Autre problème avec les frais de réservation.

La plupart des maisons de retraite demandent des arrhes ou frais de réservation entre 300 euros et 1525 euros. Ces frais sont parfois calculés sur la base du montant des frais de séjour, par exemple pour 30 jours. Cette somme, qui se veut souvent un dépôt de garantie est remboursée ensuite, après déduction d’éventuels frais, dans un délai variable.

Le problème est que très souvent, les modalités de remboursement de ces frais ne sont pas très claires ni bien indiquées notamment en cas de désistement.

Autre problème soulevé par l’étude gouvernementale sur les maisons de retraite: l’information sur les prestations par des professionnels extérieurs  comme les esthéticiennes, les pédicure-podologue, les coiffeur, etc..

Très souvent ces prix sont absents de l’information fournie dans la maison de retraite.

N’hésitez pas à signaler tout manquement d’une maison de retraite à la DGCCRF ou dans les commentaires de ce site !

Quels documents pour le dossier de retraite ?

Quels documents faut-il fournir, rassembler pour constituer le dossier de retraite ?

Dans tous les cas de figure, il faut les documents suivants:
Formulaire de demande de retraite personnelle: ce document est à retirer à la caisse de retraite 6 mois avant la date souhaitée de versement de la pension, ou à télécharger sur www.lassuranceretraite.fr, rubrique « salariés »/documentation/formulaires (on peut aussi le remplir directement en ligne). Le formulaire de demande de retraite personnelle est identique pour les assurés du régime général, de la MSA ou du RSI. On remplit un seul formulaire même si on a été affilié à plusieurs régimes.

Relevé d’identité bancaire ou postal: la pension de retraite sera versée sur ce compte.

Justificatif d’état civil: Si on est français ou ressortissant de l’Union Européenne, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse, fournir une copie de la carte d’identité ou du passeport; si on est d’une autre nationalité, fournir le titre de séjour ou le récépissé de la demande de titre de séjour pour justifier de la régularité du séjour et de la nationalité.

Photocopie du dernier avis d’imposition: selon la situation, la retraite peut être soumise à des prélèvements sociaux obligatoires (CSG, CRDS, CASA) mais une exonération partielle ou totale est possible dans certains cas d’où l’intérêt de fournir ce document.

Justificatif de cessation d’activité: les salariés (régime général et MSA) qui ont cessé leur activité doivent fournir une déclaration sur l’honneur (demander un imprimé type à la caisse de retraite ou télécharger le sur www.assuranceretraite.fr). Les exploitants agricoles doivent fournir une attestation de la MSA. Artisans et commerçants doivent fournir un certificat de radiation du répertoire des métiers et/ou du registre des commerces et des sociétés.

De plus, si on a élevé des enfants, il faut fournir le livret de famille à jour ou les extraits d’actes de naissances des enfants (ces documents permettent de calculer les avantages familiaux -majoration de durée d’assurance, bonification du montant de la pension- ).

Si vous avez été au chômage, il faut fournir les attestations de chômage de la dernière année car la caisse de retraite ne les a pas encore.

Si vous avez été malade, il faut présenter les décomptes d’indemnités journalières (si vous avez été malade durant es 2 dernières années, soit votre entreprise a pratiqué le complément de salaire et les fiches de paie suffiront; soit il faut présenter les versements d’indemnités versés par la caisse d’assurance maladie).

Si vous êtes invalide, il faut fournir un certificat médical ou tout document prouvant l’invalidité.

Si vous avez racheté des trimestres de retraite, il faut fournir une attestation de rachat qui indique le montant versé au titre des rachats de trimestre, attestation remise par la caisse de retraite.

Si vous voulez partir en retraite à 60 ans ou avant, il vous faut 2 documents:

– une attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée pour longue carrière (ce document précise votre âge au début de carrière et votre durée cotisée. La caisse indique si vous remplissez bien les conditions pour percevoir la retraite avant l’âge légal).

– un formulaire de demande de retraite avant l’âge légal (joint à l’attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée longue, ce formulaire vous est adressé uniquement si vous remplissez les conditions de départ à la retraite avant l’âge légal; ce formulaire peut être aussi téléchargé sur www.lassuranceretraite.fr )

Relevé de carrière

Relevé de carrièreObtenir son relevé de carrière est très simple.

Par courrier, en ligne ou en vous déplaçant dans votre caisse de retraite, vous aurez accès à un récapitulatif de vos salaires depuis votre premier emploi, qui mentionne les montants de vos salaires soumis aux cotisations vieillesse (dans la limite des plafonds de la sécurité sociale). Continuer la lecture de Relevé de carrière

Ircantec

IrcantecL’ Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l’État et des Collectivités publiques, Ircantec, concerne les agents de l’État non titulaires.

Les conditions pour bénéficier de la retraite complémentaire de l’Ircantec : Continuer la lecture de Ircantec