Aides financières pour l’accès aux maisons de retraite

Le prix des maisons de retraite est en général très supérieur aux revenus des personnes âgées.

Voici 3 aides financières publiques pour alléger la facture de la prise en charge de séjour dans une maison de retraite: ASH, APL, APA

Aide sociale à l’hébergement ou ASH

L’ Aide sociale à l’hébergement (ASH) est versée par les conseils généraux et prend en charge une partie des frais d’hébergement des personnes âgées les plus défavorisées, sous réserve que la maison de retraite soit habilité à l’aide sociale.

Le montant de l’ ASH est fixé par le président du conseil général après examen de toutes les ressources du bénéficiaire et celles de ses « obligés alimentaires » (conjoint, enfants, petits-enfants).

la personne âgée bénéficiant de l’aide sociale doit reverser 90% de ses revenus (y compris l’allocation logement) à l’établissement d’hébergement, pour garder à sa disposition les 10% restants, sans que la somme soit inférieure à 95 euros par mois.

L’aide sociale n’est pas une subvention mais une avance, qui est récupérable auprès du bénéficiaire si sa situation s’améliore ou si il est décédé, auprès des héritiers, dans la limite de 90% de l’actif successoral.

Aide personnalisée au logement (APL)

Si la structure d’accueil est conventionnée au titre de l’ APL, l’aide personnalisée au logement est versée, sous conditions de ressources, directement à la maison de retraite par la CAF ou par la MSA (mutuelle sociale agricole).

L’aide personnalisée au logement varie selon le montant du tarif d’hébergement et selon les ressources de la personne âgée.

Quand la maison de retraite n’est pas conventionnée à l’APL, la personne âgée peut, sous conditions de ressources, demander l’allocation logement social (ALS) qui elle lui sera directement versée.

Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’allocation personnalisée d’autonomie est destinée à couvrir une partie des dépenses des personnes ayant besoin d’aide pour les actes essentiels de la vie ou dont l’état nécessite une surveillance régulière (selon le classement de la grille Aggir).

L’allocation personnalisée d’autonomie est attribuée par les conseils généraux sous certaines conditions de ressources.

Il existe différents modes de calculs pour cette allocation selon que le bénéficiaire est à son domicile ou dans un établissement médical.

Pour une maison de retraite, le montant de l’ APA dépend des tarifs de l’établissement, des revenus du résident et de sa dépendance.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.